Gestion et protection de vos données personnelles

F3CE est soumis aux règles nationales et européennes de gestion et de protection de la vie privée et des données personnelles. A ce titre, lorsque vous envoyez un message via le formulaire de contact, il vous faudra valider le champ certifiant que vous avez lu et accepté notre politique de confidentialité conformément à la nouvelle législation (RGPD).

 

F3CE recueille vous données personnelles afin de traiter vos demandes d’information, et pour la gestion et le traitement de vos dossiers de formation. Les informations personnelles vous concernant peuvent être recueillies, avec votre accord, sur Internet, via le formulaire de contact, par email et par contact téléphonique. Elles sont exclusivement utilisées pour la gestion et le suivi de vos demandes de formation et en aucune manière ne sont communiquées à un partenaire ou un tiers.

  

Les données des Clients F3CE recueillies comprennent :

Vos noms et prénoms, fonction dans votre entreprise, identité de votre entreprise, coordonnées postales de votre entreprise, votre adresse électronique, votre téléphone. Ces informations sont nécessaires pour nous permettre d'éditer bons de commande, devis et factures, conventions et documents de formation. 

 

Toutes les précautions ont été prises pour archiver vos informations dans un environnement sécurisé. 

 

Vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données personnelles qui vous concernent. Vous pouvez à tout moment demander la modification ou la suppression de vos informations personnelles. Pour cela, il vous suffit d’envoyer un mail à « contact@f3ce-formation.com » ou via le formulaire de contact. Vous pouvez également vous opposer, pour un motif légitime, à l’utilisation de vos données. 

Seules vos données personnelles utilisées pour l’édition d’un devis, d’un bon de commande ou d’une facture ne pourront être supprimées, pour des raisons comptables. Elles pourront cependant être modifiées.

Vous disposez également du droit de définir des directives définissant la manière dont vous entendez que soient exercés, après votre décès, ces droits. Enfin, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la Commission nationale de l’informatique et des libertés.